Retour à la page d'accueil Les Congés Payés en Mayenne
22, 23 & 24/06/2018
Texte : N. Boisard-Nantier
Photos : N. Boisard-Nantier
Retour au niveau précédent

 

  


     28 personnes et 14 voitures se sont retrouvées pour le rendez-vous annuel du Club qui cette année nous a conduits en Mayenne.







     Vendredi 22

La première matinée est consacrée au musée Robert Tatin, aux sculptures colossales, à Cossé-le-Vivien.
Avant de pouvoir découvrir l'allée des géants, c'est avec beaucoup d'attention que nous sommes à l'écoute du guide.




Ces sculptures, au nombre de 19, représentent de grandes figures historiques comme Vercingétorix, des concepts abstraits ou encore des artistes célèbres, Rodin, avec la main du sculpteur, Toulouse-Lautrec avec, en son sein représentée, la Goulue...








L'entrée du musée, proprement dite, se fait en passant devant le dragon, sculpture remarquable, peut-être la plus connue. C'est le gardien de la connaissance. Il est coiffé d'une femme, d'un homme et d'un enfant symbolisant l'humanité qu'il protège. Ce fut pour beaucoup d'entre nous une bien belle découverte.




Après un agréable déjeuner en terrasse, nous reprenons la route pour Fromentières. Dans un cadre merveilleux, nous nous retrouvons à la coutellerie artisanale de Fromentières où l'artisan coutelier nous a donné des explications quant à la fabrication de ses couteaux.





La journée se termine par la découverte de la ville de Laval, en petit train.





     Samedi 23

Après une bonne nuit, la matinée se déroule au site gallo-romain de Jublains, un livre d'histoire à ciel ouvert.

Sous nos yeux se révèlent un sanctuaire dédié au culte, des thermes, un théâtre, une forteresse...










De nombreuses traces et vestiges, attestent du passé glorieux de Noviodunum, capitale romaine implantée au coeur du pays gaulois.
L'après-midi, nous découvrons la "perle du Maine", à savoir la ville médiévale de Sainte-Suzanne. Seul donjon à avoir résisté victorieusement à Guillaume le Conquérant, invaincu pendant plus de trois siècles, le château de Sainte-Suzanne tombe aux mains des Anglais en 1425 et reste anglais quatorze ans avant d'être repris par les Français.





La journée n'est pas terminée puisqu'un dîner croisière, sur la Mayenne, nous attend à bord du Vallis Guidonis.




 De nombreux passages d'écluses,

  


des paysages pittoresques viennent agrémenter notre repas,







une autre façon aussi de découvrir Laval et son patrimoine avec son château, ses ponts  
     


 
et son bateau lavoir Saint-Julien.


                                                 
Ce bateau lavoir construit en 1904, a cessé son activité en 1970 et est classé  Monument Historique depuis 1993. La partie basse, la cale, pouvait accueillir jusqu'à 40 lavandières et les fours destinés au chauffage de l'eau. A l'étage, 3 cuves permettaient le lessivage du linge.
Nous regagnons alors notre hôtel après une journée bien riche  de découvertes.

    Dimanche 24

9 heures, c'est le départ pour le musée de la Chouannerie, à Saint-Ouen-des-Toits.
Jean Cottereau, dit Chouan, fut à l'origine de ce mouvement d'insurgés royalistes. Ce musée nous plonge dans le quotidien de la Révolution.





La Closerie des Poiriers fut le lieu de vie de la famille Cottereau, c'est là que résida Jean Cottereau. A l'intérieur sont reconstitués divers aspects de la vie en 1780 avec le mobilier, les outils et des mannequins en habits d'époque.




 Notre séjour en Mayenne se termine par un détour aux thermes d'Inter Amnes.
 C'est lors d'une restauration de l'église d'Entrammes, en 1987, que furent découverts ces thermes, l'église ayant été édifiée au-dessus. Ce qui d'ailleurs en permit une parfaite conservation.





Cette sortie s'est déroulée sous un soleil merveilleux. Les heureux propriétaires de cabriolets purent rouler "cheveux au vent".






    
Les visites furent toutes plus intéressantes les unes que les autres, richement commentées par des guides passionnants. Alors.....

A L'ANNE PROCHAINE pour les congés payés 2019 !





   


Nous contacter Retour en haut de page